Le lundi 22 juillet

Sapho, sans date (photo Askart)

« Le secrétaire de l’Intérieur, sur invitation de Miss Ream Hoxie, a payé une visite de la rotonde du Capitole ce matin, et sa statue du Président Lincoln y était exposée. Des membres de la presse avaient été informés de l’exposition, en grand nombre, et de même des membres du Congrès et d’autres personnes à qui il arriva de se trouver près du Capitole à ce moment-là, témoignèrent de l’unique exposition de cette œuvre qui sera autorisée jusqu’à la présentation officielle au Congrès. […] Les expressions de ceux qui virent la statue furent unanimes dans l’approbation, et Miss Ream fut chaleureusement félicitée pour cette réussite. »
New York Times, le 7 janvier 1871

Vinnie Ream Hoxie (1847-1914)

Vinnie est née dans le Wisconsin, ses parents descendent d’immigrants protestants allemands. La jeune fille étudie au Columbia College et apprend seule la sculpture. Ream est une autodidacte si brillante que le gouvernement lui passe une commande à l’âge de 19 ans ! Elle est la première sculptrice américaine sollicitée officiellement et la première employée à la poste par le gouvernement fédéral durant la guerre civile. A 30 ans, elle épouse un ingénieur militaire, R. L. Hoxie, avec lequel elle a un fils.
La statue, en marbre de carrare, du Président Abraham Lincoln, inaugurée en janvier 1871 la propulse vers la célébrité ; d’autres commandes officielles suivent : statues, bustes et mémoriaux de célébrités. Elle exécute également des sculptures de femmes, comme la statue de Sappho qui trône sur sa tombe. Ream concilie les canons classiques de la beauté et le réalisme pour traduire la personnalité des héros qui symbolisent l’histoire des États-Unis.


Abraham Lincoln, 1871 (photo Revues.org)


Conception et rédaction Josée Rodrigo | Réalisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace privé | Editeur | Nous écrire
.