Le mardi 14 septembre

Jeunesse, 1960 (photo flickr.com)

Belashova fut « l’une des artistes les plus hautement honorées dans son pays. […] depuis 1957, elle a rempli les fonctions de Secrétaire de l’Union des artistes qui représentait tous les artistes professionnels dans le pays. En 1971, 13 000 artistes adhéraient dont 2 500 femmes. La présidence de l’Association, qui débuta en 1968, représenta ainsi une reconnaissance particulière de ses compétences. »
« A biographical Dictionary of Women Artists in Europe and America since 1850 », Penny Dunford, 1990

Ekaterina Feodorovna Belashova (1906-1971)

Née à Saint-Pétersbourg, Ekaterina effectue des études d’art à Leningrad, d’abord au Technicum d’Art industriel puis au Vkhutein avec les professeurs R. Bach et A. Matveev. Belashova enseigne à l’Institut des Arts appliqués et décoratifs ainsi qu’à l’École supérieure des Arts industriels de Moscou.
La sculptrice exécute de nombreux bustes de célébrités comme Pouchkine ou Chopin, et de personnalités politiques, Nadezhda Krupskaya, la femme de Lénine. On lui commande des sculptures monumentales, des œuvres funéraires et des compositions de groupe. Elle travaille aussi bien le marbre, le gypse que le bronze. Son style académique évolue progressivement vers le réalisme soviétique. Ses œuvres sont admirées pour l’extraordinaire expressivité des visages -pensifs, rêveurs ou fiers d’être des héros révolutionnaires-, la finesse de la plasticité et le rendu du mouvement.
Ses travaux sont exposés dans divers sites extérieurs et dans les musées russes ; l’URSS lui décerne le Prix de l’État en 1967.


Jeunes pionnières cousant la bannière, sans date (photo smofa)


Conception et rédaction Josée Rodrigo | Réalisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace privé | Editeur | Nous écrire
.