Hommes ou bêtes, des intérêts distincts ?

quelques exemples pour un programme :

- tauromachie, «  destruction des «  nuisibles  » : le strict intérêt des animaux doit primer ;
- expérimentation animale : chercher et favoriser les solutions alternatives ;
- espèces sauvages dans des zones occupées par les hommes (Afrique, Bengladesh, Europe…) : les médiations écologiques sont souhaitables et possibles ;
- désordres, pollutions et appauvrissements écologiques (terrestres et aquatiques), élevage intensif : ce qui est mauvais pour la nature l’est aussi pour les hommes et les bêtes ; ici, la communauté de destin est évidente.



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Ecrire à Michel Narbonne | Arts plastiques : archeo-surrealisme.com | Littérature : michelnarbonne.com