Le 15 septembre

Cérémonie de femmes (photo aboriginalartstore.com)

« La galerie d’art Princesse de Kiev, à Nice, expose plus de soixante toiles de sept peintres aborigènes dont celle de Maureen Hudson Nampinjimpa, du 25/11/2009 au 16/01/2010. « Les sept sœurs » apportent un éclairage important sur la culture et l’histoire des aborigènes d’Australie. »
Galerie Princesse de Kiev, 2009

Maureen Hudson Nampinjimpa (1959)

Maureen naît en 1959, dans une région du nord de l’Australie où vit la communauté Warlpiri. Mère de quatre enfants, Hudson Nampinjimpa entame une carrière de peintre à 29 ans, elle compte parmi ces artistes aborigènes, assez nombreux et très créatifs, qui renouvellent et redonnent toute sa place à l’art local. Chargés par les ancêtres de perpétuer la tradition des mythes, ils s’acquittent de leur mission tout en réussissant à créer un style novateur et libre.
Hudson Nampinjimpa utilise des couleurs généralement douces, mais elle ose le noir et blanc ; elle s’approprie les formes géométriques pour peindre le temps des Rêves lorsque les Ancêtres façonnèrent le Monde : le Pays de son père, le feu, les cérémonies des femmes.
L’artiste, qui vend ses toiles avec succès, expose régulièrement en Australie, entre autres pour la manifestation internationale de Art Dock Show en 1990, ainsi qu’aux États-Unis et en Angleterre.


Feu rêvant (photo aboriginalartstore.com)


Conception et rdaction Jose Rodrigo | Ralisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace priv | Editeur | Nous crire
.